DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : Orban renonce à sa révision constitutionnelle antimigrant


Hongrie

Hongrie : Orban renonce à sa révision constitutionnelle antimigrant

Le gouvernement hongrois n’insiste pas. Le Premier ministre conservateur Viktor Orban a annoncé ce vendredi qu’il ne représentera pas de projet de loi pour inscrire dans la Constitution sa politique hostile aux migrants. Mardi dernier, il a manqué de deux voix la majorité des deux tiers nécessaire pour faire passer un texte rendant illégale la relocalisation par l’Union européenne de réfugiés en Hongrie. Le parti d’extrême-droite Jobbik et les socialistes n’avaient pas pris part au vote.

Début octobre, un réferendum avait été organisé pour dénoncer le mécanisme européen de répartition des réfugiés dans l’UE. Le gouvernement est engagé dans un bras de fer avec Bruxelles depuis plusieurs mois. La Hongrie refuse d’accueillir les 2300 réfugiés qui lui sont dévolus dans le cadre d’un plan européen voté il y a plus d’un an.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Afghanistan

Afghanistan : les talibans visent le consulat allemand de Mazar-i-Sharif