DERNIERE MINUTE

Troisième nuit de colère anti Trump dans les rues américaines

Les manifestants, souvent des étudiants, continuent à hurler que Trump n'est pas leur président, alors que ce dernier met de l'eau dans son vin.

Vous lisez:

Troisième nuit de colère anti Trump dans les rues américaines

Taille du texte Aa Aa

A New York, des centaines de personnes se sont rassemblées devant la Trump Tower, où vit le président élu. Le magnat de l’immobilier qui avait dénoncé l’influence des médias a transformé son discours, louant cette fois la passion des manifestants pour leur pays.

A Miami, ils ont envahi une autoroute, bloquant le traffic.

Des manifestations similaires ont eu lieu à San Francisco, Portland, Atlanta, et Philadelphie. 

Le ton de Donald Trump est en train de changer radicalement. Fini celui, agressif, utilisé pendant la campagne. Sur l’Obamacare par exemple, la réforme de la santé, le républicain prévoit non plus de l’abroger mais de l’amender.

Donald Trump donne aussi un coup d’accélérateur pour choisir son cabinet.

Son vice-président Mike Pence est le directeur de son équipe de transition. Plusieurs des soutiens indéfectibles de Donald Trump y participent, comme Rudy Giuliani, l’ancien maire de New York. Trois de ses enfants, Ivanka, Donald Jr et Eric y font aussi leur entrée.