DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'épingle à nourrice, petit symbole anti-Trump pour grosse colère


Etats-Unis

L'épingle à nourrice, petit symbole anti-Trump pour grosse colère

ALL VIEWS

Touchez pour voir

“Pas mon président”! Le slogan continue de résonner dans les villes américaines, cinq jours après l‘élection de Donald Trump. Ils étaient 10 000 à New York, toujours rassemblés devant la Trump Tower.

Le réalisateur Michael Moore a tenté, sans succès, d’y entrer pour rencontrer le futur président.

La directrice de campagne de Donald Trump a répondu aux opposants : “Evidemment nous respectons le premier amendement, dit Kellyanne Conway, ils ont le droit de se rassembler et de s’exprimer. Mais si Trump avait perdu, comme tout le monde le prédisait, y compris les médias, et qu’il y avait des manifestations, on nous demanderait d’accepter les résultats pour une transition pacifique”.

Ils étaient 10 000 aussi à Los Angeles. Arborant une épingle à nourrice, devenue le symbole de la solidarité avec les minorités attaquées pendant la campagne.

“Nous devons faire notre part, nous engager, écrire aux législateurs, c’est une première étape, dit Elly Jameson, 25 ans. Nous devons rester ensemble et partager notre chagrin c’est important.”

Les bonnes intentions affichées ces derniers jours par Donald Trump ne suffisent pas à rassurer. Sa première longue interview télévisée diffusée ce dimanche sera sans nul doute très suivie.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Colombie

La Colombie donne une deuxième chance à la paix avec les Farc