DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scandale en Corée du Sud : le parquet de Séoul veut auditionner la présidente


Corée

Scandale en Corée du Sud : le parquet de Séoul veut auditionner la présidente

Engluée dans un scandale de corruption, la présidente sud-coréenne sera auditionnée par le parquet de Séoul la semaine prochaine. Il en a tout cas fait la demande. Si Park Geun-Hye ne se défausse pas, ce sera la première fois qu’un chef de l’Etat en exercice est auditionné par la justice dans ce pays.

Des grands patrons ont d’ores et déjà été entendus ces dernières 24 heures, notamment celui de Hyundai et l’héritier de Samsung.

Encouragés par la présidente, divers responsables de puissants conglomérats sud-coréens auraient en effet versé de grosses sommes à des fondations dirigées par son amie et confidente, qui se serait servie de cet argent à des fins personnelles.

Depuis que ce scandale a éclaté il y a trois semaines, la grogne populaire ne cesse d’enfler. Samedi, une manifestation a réuni à Séoul un million de personnes d’après les organisateurs. Malgré les excuses de la présidente, qui a aussi renoncé à certaines prérotives, les appels à la démission se multiplient.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentats de Paris : un an après, le recueillement