DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Armes chimiques : nouvelles accusations contre les rebelles syriens


Syrie

Armes chimiques : nouvelles accusations contre les rebelles syriens

La Russie accuse à nouveau les rebelles syriens d’utiliser des armes chimiques à Alep. Une trentaine de soldats de l’armée de Bachar al-Assad auraient été victimes dimanche soir d’une telle attaque, selon le ministre russe de la Défense, qui précise que la plupart des soldats ont été transférés à l’hôpital.

Vendredi déjà, Moscou avait indiqué que des munitions d’artillerie, contenant des substances toxiques, avaient été retrouvées au sud-ouest d’Alep dans un quartier repris récemment par les forces syriennes. Dans une vidéo, un expert russe indiquait que “ces munitions contenaient du gaz de chlore et du phosphore blanc”, selon un examen préliminaire.

Alep, l‘épicentre de la guerre syrienne, est divisée entre l’Ouest, contrôlé par le régime Assad, et l’Est contrôlé par des groupes rebelles, où les dégâts sont considérables.

Des images récentes tournées par un drone montrent un quartier “fantôme” avec des immeubles partiellement détruits ou rasés et des rues recouvertes de gravats.

Avec Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : explosion dans une zone industrielle près d'Istanbul