DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Violences à Athènes en marge de la visite de Barack Obama


Grèce

Violences à Athènes en marge de la visite de Barack Obama

Plusieurs centaines de militants anarchistes ont été repoussés par la police ce mardi soir, alors qu’ils s’approchaient de l’ambassade américaine à Athènes, pendant que Barack Obama dînait avec son homologue grec Prokopis Pavlopoulos et le Premier ministre Alexis Tsipraset, au palais présidentiel.

Les insurgés, coutumiers de ces opérations dans la capitale grecque, ont riposté par des jets de projectiles et des cocktails Molotov, avant d‘être rapidement dispersés.

Un peu plus tôt quelques 7 000 sympathisants de gauche défilaient à l’appel des syndicats pour exprimer leur rejet de Donald Trump et dénoncer la politique étrangère de Barack Obama.

La politique des Etats-Unis est meurtrière. Ils sont responsables du printemps arabe, des dernières guerres et de l’intervention en Syrie. Ils ne s’intéressent qu’au pétrole, et pas aux peuples“ a dit une manifestante.

La visite du président américain se terminera ce mercredi à l’acropole d’Athènes. Elle intervient deux jours avant l’anniversaire de la sanglante révolte étudiante de 1973, qui avait participé à la chute de la dictature des colonels soutenue par les Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Italie menace de bloquer le budget européen