Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Allemagne : spéculations sur la candidature d'Angela Merkel en 2017

Access to the comments Discussion
Par Cyril Fourneris
Allemagne : spéculations sur la candidature d'Angela Merkel en 2017

<p>Angela Merkel va-t-elle briguer un quatrième mandat ? Les rumeurs vont bon train, en Allemagne et au delà. Ce mardi Norbert Roettgen, un député de son parti (<span class="caps">CDU</span>) <a href="http://edition.cnn.com/videos/world/2016/11/15/merkel-germany-intv-amanpour-pleitgen-norbert-roettgen.cnn">a assuré sans sourciller</a> à la chaîne américaine <span class="caps">CNN</span> : “<em>elle sera candidate à la chancellerie</em>“ en septembre 2017.</p> <p>Steffen Seibert, le porte parole d’Angela Merkel n’a pas tardé à calmer le jeu : “<em>elle annoncera sa décision en temps voulu</em>“, a-t-il affirmé à Reuters. Cela pourrait être ce dimanche selon la presse allemande.</p> <p>Pourtant Norbert Roettgen n’est pas le premier à évoquer la candidature de la chancelière. En août dernier, Julia Klöckner, une dirigeante du parti <span class="caps">CDU</span> et proche Merkel, avait assuré qu’elle se représenterait.</p> <p><strong>popularité en baisse</strong> </p> <p>La popularité de la chancelière allemande, en fonction depuis 2005, est au plus bas. De nombreux Allemands lui reprochent sa gestion de la crise migratoire l’an dernier : 900 000 demandeurs d’asile ont été accueillis.</p> <p>Lors d’un scrutin régional en septembre, la <span class="caps">CDU</span> a été battue dans le fief d’Angela Merkel (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale) par les sociaux démocrates du <span class="caps">SPD</span> <a href="http://fr.euronews.com/2016/09/04/regionales-en-allemagne-le-parti-d-angela-merkel-derriere-les-populistes-de-l-afd-sondage-sortie-des-urnes">et par la droite populiste AfD</a>... à qui elle laisserait un boulevard, en se retirant de la course pour 2017.</p>