DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des singes retrouvent le contrôle de leurs membres paralysés


Sci-tech

Des singes retrouvent le contrôle de leurs membres paralysés

En partenariat avec

Des singes ont recouvré le contrôle de leurs membres inférieurs paralysés. Ils ont pu le faire grâce à un système composé de deux implants, qui agissent comme une passerelle court-circuitant la lésion de la moëlle épinière.

L’annonce a été faite par l‘École polytechnique fédérale de Lausanne.

Grégoire Courtine EPFL : “Grâce à cette interface cerveau-colonne vertébrale l’animal qui a des pattes inférieures paralysées pense à ce mouvement de patte. Cette stimulation aide l’animal à rétablir et à retrouver une marche coordonnée. À l’intérieur de la colonne vertébrale se trouve une sorte d’intelligence, nous ne parlons pas uniquement d’un lieu où les réflexes activent simplement les muscles d’une façon automatique. Dans la colonne se trouvent des réseaux de neurones qui peuvent prendre leur propre décision.”

L’un des singes a retrouvé une partie de l’usage de sa patte paralysée dès la première semaine suivant la pose des implants, sans aucune thérapie.
Le deuxième singe a eu besoin de deux semaines pour arriver au même résultat.

On pourrait assister aux premiers essais cliniques sur l’homme d’ici la fin de cette décennie.

Grégoire Coutine : “Nous n’allons pas imaginer que demain une personne paralysée va subitement remarcher avec cette interface cerveau-colonne. Pour nous la première application de cette technologie c’est de faciliter et d’activer l’activité motrice du patient pendant sa rééducation.”

Selon les scientifiques, l’interface devrait aussi fonctionner pour des lésions plus sévères de la moëlle épinière.

Prochain article

Sci-tech

Buenos Aires : chauffe-eau recyclable pour zones défavorisées