DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : Erdogan accuse l'Allemagne et la Belgique de soutenir le PKK


Turquie

Turquie : Erdogan accuse l'Allemagne et la Belgique de soutenir le PKK

Le président turc lance une nouvelle salve d’attaque contre l’Allemagne accusée de soutenir le PKK. Recep Tayyip Erdogan a affirmé avoir transmis à Angela Merkel des preuves démontrant que des fonds récoltés en Allemagne étaient destinés aux séparatistes kurdes.

“Alors que l’Allemagne reconnaît le PKK comme une organisation terroriste, elle continue à les soutenir implicitement ou explicitement. De quelle sorte d’amitié s’agit-il ? Est-ce sincère ? Quel est ce comportement ? Ca n’a pas de sens”, s’est-il emporté.

Le président turc s’en est aussi pris à la Belgique, où se trouvent selon lui de nombreux militants du PKK, ainsi que des partisans de Fettulah Güllen.

“Ce n’est pas seulement un centre important pour le PKK”, dit-il, “mais aussi pour l’Organisation terroriste de Fettulah Gülen. Des choses graves se passent, nos mosquées sont brûlés, et personne ne semble s’en soucier”, s’est-il désolé.

Ankara a accentué sa répression en arrêtant au début du mois, plusieurs responsables et députés du principal parti prokurde, le HDP, accusés par le pouvoir d‘être la “vitrine politique” du PKK.