DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : la chambre basse envahie par des manifestants, violences à Rio


Brésil

Brésil : la chambre basse envahie par des manifestants, violences à Rio

La chambre basse du Parlement à Brasilia envahie par une quarantaine de manifestants, qui en viennent aux mains avec des députés. Ces images témoignent du climat de tension qui règne actuellement au Brésil, un mois et demi après la destitution de Dilma Rousseff. Les protestataires ont notamment scandé des slogans hostiles au nouveau président Michel Temer et demandé l’intervention de l’armée. La police a procédé à des arrestations.

Scènes de violences également devant l’Assemblée de Rio de Janeiro, où plusieurs milliers de fonctionnaires ont manifesté contre une série de mesures d’austérité proposées par le gouvernement local. La police a violemment dispersé le rassemblement, quand certains manifestants ont tenté de faire tomber les barrières de sécurité protégeant le Parlement.

“On est là pour réclamer nos droits fondamentaux, ceux du peuple et des fonctionnaires, dit ce manifestant. Il n’y a pas de criminels, ni de voleurs ici. Il y a juste des travailleurs, et voilà comment on nous traite. On a été touchés par des balles en caoutchouc.”

Baisse des retraites, hausse des tarifs des transports, de l‘électricité, du gaz ou des télécommunications… Autant de mesures inacceptables pour ces manifestants. Le Brésil est englué dans la pire récession depuis des décennies.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yémen: les combats s'intensifent, la trêve s'éloigne