DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Primaire de la droite : François Fillon réduit son écart


France

Primaire de la droite : François Fillon réduit son écart

Qui sortira vainqueur du premier tour de la primaire à droite ?

Au lendemain du dernier débat télévisé d’avant premier tour, François Fillon semble tirer son épingle du jeu. Selon certains observateurs, il pourrait même se retrouver qualifier pour le second tour. Ses échanges avec ses deux principaux concurrents, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ont notamment tourné autour de sa proposition de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires en imposant le passage aux 39 heures dans la fonction publique.

Ce vendredi, il a indiqué que s’il n‘était pas qualifié dimanche pour le second tour, il donnerait “une consigne de vote”, “sans enthousiasme”. “Oui, bien sûr je donnerai une consigne de vote“, a assuré M. Fillon, interrogé sur BFMTV et RMC. Avant d’ajouter : “Il n’y a aucun programme (chez ses concurrents, ndlr) qui soit de nature de mon point de vue à sortir la France des difficultés. C’est pour ça que je suis candidat.

Alain Juppé fait toujours figure de favoris comme Nicolas Sarkozy. Mais ce dernier pourrait être affaibli par les dernières révélations sur un possible financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007. Nicolas Sarkozy s’est d’ailleurs indigné jeudi soir d’une question du journaliste de France 2 David Pujadas sur les déclarations à Mediapart, puis devant la justice, de l’intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine qui assure avoir remis des valises d’espèces à M. Sarkozy et son camp avant la présidentielle de 2007, sans toutefois prouver que l’argent était destiné au financement de la campagne. La vidéo publiée par Médiapart est à revoir ici

Outre François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, les électeurs auront le choix de voter ce dimanche pour quatre autres candidats : Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Bruno Le Maire ou Jean-Frédéric Poisson.

Avec agence (AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

COP 22 : "engagement politique maximal" contre le réchauffement