DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les marionnettes font battre le coeur de Khiva en Ouzbékistan


Postcards

Les marionnettes font battre le coeur de Khiva en Ouzbékistan

Dans cette nouvelle carte postale d’Ouzbékistan, nous découvrons la tradition des marionnettes dans la vieille ville de Khiva, dans l’ouest du pays, une cité riche de monuments et de culture.

Repères

  • Avec une population de plus de 30 millions d’habitants, l’ex-république soviétique est devenue indépendante en 1991
  • Sa superficie totale est de 425 400 km2, les plaines recouvrant les 4/5èmes du territoire
  • La température moyenne en hiver est de -6° Celsius et dépasse 32° l‘été
  • Près de 80 % de la population est d’ethnie ouzbèque et l’Islam est la religion majoritaire à 88 %

“Quand on visite Khiva, indique notre reporter Seamus Kearney, on se rend compte tout de suite du lien fort qui unit la vieille ville à ses marionnettes : un art qui remonte ici à de nombreuses générations et qui reste vivant grâce à des représentations en salle ou en plein air.”

Khiva a sa propre compagnie de théâtre de marionnettes qui d’ailleurs, participe à de nombreux festivals nationaux et internationaux. Ses spectacles contribuent à transmettre la coutume aux nouvelles générations.

Se divertir et chasser les mauvais esprits

“Le théâtre de marionnettes dans la région de Khorezm trouve son origine il y a plus de 2000 ans du temps du zoroastrisme, explique Shakhnoza Atodjonova, guide à Khiva. Ces spectacles divertissaient les gens et ils avaient aussi un but religieux pour chasser les mauvais esprits,” précise-t-elle.

Les ateliers de fabrication des marionnettes sont ouverts au public, occasion d’observer de plus près les couleurs et les costumes nationaux ouzbeks.

Le choix de la rédaction

Prochain article
La mosquée Bibi-Khanym, joyau d'Ouzbékistan

Postcards

La mosquée Bibi-Khanym, joyau d'Ouzbékistan