DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Procès d'un passeur de migrants en Italie : un innocent à la barre ?


Italie

Procès d'un passeur de migrants en Italie : un innocent à la barre ?

La justice italienne s’interroge sur l’identité d’un trafiquant de migrants arrêté en juin dernier au Soudan puis extradé vers la Sicile, où il doit être jugé. Son avocat assure que les enquêteurs se sont trompés d’individu. Il a fourni des photos de son client, qu’il présente comme un réfugié érythréen. Le tribunal de Palerme a reporté l’ouverture du procès pour clarifier la situation.

“Nous avons trouvé des témoins et des documents qui montrent que la personne qui est jugée n’est pas monsieur Medhanie Yehdego Mered, mais un pauvre garçon nommé Medhanie Tesfamariam Berhe. C’est un réfugié, comme tant d’autres”, a expliqué son avocat Michele Calantropo.

Des témoins assurent que l’homme, aujourd’hui dans le box des accusés, n’est pas celui qui est présenté comme le chef d’un des plus importants réseaux de trafic de migrants, un homme qui aurait organisé la traversée de quelque 13.000 personnes entre la Libye et le Sud de l’Europe. Nombre d’entre eux ont péri en Méditerranée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Turquie

Agression sexuelle sur mineure, mariages précoces, la dérive des législateurs en Turquie