DERNIERE MINUTE

Royaume-Uni : forte réduction du déficit budgétaire en octobre

Londres a réduit son déficit budgétaire en octobre, pas assez cependant pour tenir l'objectif de baisse du déficit public inscrit dans la loi de finance. Le Brexit devrait l'en éloigner davantage

Vous lisez:

Royaume-Uni : forte réduction du déficit budgétaire en octobre

Taille du texte Aa Aa

Contre toute attente, l’Office des statistiques nationales à annoncé une forte réduction du déficit budgétaire britannique en Octobre. Il a été ramené à 4,8 milliards de livres sterling, soit 25% de moins qu’en octobre 2015. Les économistes l’attendaient à 6 milliards.

Cette amélioration est toutefois insuffisante pour atteindre les objectifs budgétaires fixés en mars, à savoir un déficit public de 55,5 milliards de livres sterling sur l’année fiscale 2015/2016.

Objectifs inatteignables

Depuis le 6 avril – début de l’année fiscale en cours, l’Etat a emprunté 48,6 milliards de livres, 10,3% de moins que sur la même période l’an dernier et un plus bas depuis 2008. Mais pour faire baisser l’emprunt public de 27% par rapport à 2014/2015, comme prévu par la loi de finance, Londres devraient se contenter de moins de 7 milliards de livres d’emprunts supplémentaires sur les cinq mois à venir.

Quant à la dette publique, elle a gonflé de près de 51 milliards en octobre pour atteindre le niveau record de 1.642 milliards de livres sterling, soit 83,8% du produit intérieur brut.

Brexit : dérapage budgétaire en vue

Le ministre britannique des Finances, Philip Hammond a déjà renoncé à l’objectif de son prédécesseur de dégager un excédent budgétaire d’ici 2020. Il doit présenter son projet de budget ce mercredi. Les économistes s’attendent à une forte hausse des dépenses publiques pour accompagner le Brexit.

Avec Reuters.