DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : la purge s'intensifie, 15 000 fonctionnaires limogés


Turquie

Turquie : la purge s'intensifie, 15 000 fonctionnaires limogés

Quatre mois après le coup d’Etat manqué en Turquie, les purges n’en finissent plus. Le gouvernement a annoncé, mardi matin, le renvoi de près de 15 000 fonctionnaires supplémentaires.

Dans l’enseignement supérieur, plus de 1 100 personnes ont été renvoyées dont 244 universitaires et 900 fonctionnaires de l’administration. C’est désormais le présidnt turc qui nomme les recteurs des universités.

Après les purges massives dans l’armée et la police, près de 10 000 fonctionnaires ont de nouveau été limogés dont 2000 dans l’armée et près de 8000 dans la police et la gendarmerie.
Au total près de 10% des effectifs de la police ont déjà été décimés.

La répression contre les médias s’intensifie aussi : 9 nouveaux médias sont concernés et 45 salariés de la radio-télévision turque ont été mis à pied. Au total 45 journaux et 17 chaînes de télé ont déjà été fermées.

La plupart des fonctionnaires sont accusés d‘être proches de l’obscure organisation de Fetullah Gülen. Ce prédicateur, actuellement réfugié aux Etats-Unis, est accusé par Ankara d’avoir fomenté le coup d’Etat manqué, ce qu’il dément.

Le coup d’Etat manqué s’est déjà soldé par plus de 32 000 arrestations et 70 000 enquêtes.
Parmi les accusés : de très nombreux magistrats. Autant de personnels qualifiés qui viendront à manquer lorsqu’il s’agira de procéder au jugement de ces dizaines de milliers d’accusés.

Avec Agence

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chypre : échec des négociations pour la réunification