DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Sud : perquisitions chez Samsung


Corée

Corée du Sud : perquisitions chez Samsung

Le parquet a ordonné des perquisitions dans le cadre de l’enquête sur le vaste scandale de corruption qui éclabousse la présidente Park Geun-Hye.

Le groupe est soupçonné d’avoir soudoyé Choi Soon-Sil, l’amie de la présidente par qui le scandale est arrivé, pour la fusion controversée avec C&T, en 2015.

Pour mener à bien cette fusion, NPS (le Service national des pensions de retraites) avait donné son feu vert. Plusieurs de ses bureaux ont également été perquisitionnés aux premières de la matinée.

Plusieurs cadres dirigeants de Samsung ont été entendus dans le cadre de ce scandale, qui a mis en lumière les relations entre conglomérats sud-coréens et pouvoir politique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Primaires de la droite française : quid des relations avec la Russie ?