DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erdogan dénonce le deux poids, deux mesures des Européens


monde

Erdogan dénonce le deux poids, deux mesures des Européens

Geler les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne : une résolution en ce sens pourrait être votée ce jeudi par le Parlement européen, qui ne cesse de dénoncer l’ampleur des purges menées par Ankara depuis la tentative de coup d’Etat.

Visiblement remonté, le président turc a évoqué “un vote sans valeur quel que soit le résultat” et il dénonce le deux poids deux mesures des Occidentaux, qui, selon lui, acceptent d’accueillir des tyrans servant leurs intérêts, mais qualifient les autres de dictateurs :

“Si on reste silencieux, l’Occident va continuer à dérouler le tapis rouge pour les tyrans qui ont du sang sur les mains, tout en stigmatisant comme des dictateurs ceux qui les critiquent”, a souligné Recep Tayyip Erdogan.

S’exprimant devant le Bundestag, la chancelière allemande s’est dit alarmée par les évènements en Turquie. Mais, à l’instar de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, elle appelle à poursuivre le dialogue avec Ankara.

“Nous devons clairement critiquer la réduction de la liberté de la presse, l’arrestation de milliers de citoyens, mais, en même temps, nous ne devons pas couper le fil de la conversation, car nous sont souhaitons coopérer avec la Turquie”, a déclaré la chancelière allemande.”

Depuis le putsch manqué du 15 juillet, plus de 35.000 personnes ont été arrêtées en Turquie, dont des députés du parti pro-kurde. Des dizaines de milliers de fonctionnaires ont également été limogés ou suspendus.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : des relations plus étroites avec la Bulgarie et la Moldavie ?