DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Début des manœuvres pour la présidence du Parlement européen


Le bureau de Bruxelles

Début des manœuvres pour la présidence du Parlement européen

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’annonce du départ de Martin Schulz de la présidence du Parlement européen va redistribuer les cartes politiques entre les institutions. Le socialiste allemand était parvenu à renforcer l’influence parlementaire. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, estime d’ailleurs « que les liens entre le Parlement européen et la Commission européenne ont été plus harmonieux que par le passé » sous l’influence de l‘élu socialiste allemand.
La bataille pour le « perchoir » du Parlement est désormais ouverte. Selon une règle tacite d’alternance politique, après la gauche c’est au tour de la droite d’occuper le poste. Les regards se tournent en particulier vers le PPE. Le Parti populaire européen est en effet le premier groupe politique dans l’hémicycle. « Plusieurs candidats se sont déjà annoncés. On peut penser à l’Irlandaise Mairead McGuinness ou le Français Alain Lamassoure, peut-être d’autres qui vont encore sortir de la boîte », précise Charles de Marcilly de la fondation Robert Schuman.
Mais les discussions pourraient dépasser le cadre du Parlement. Dans le cas d’une présidence issue du PPE, la gauche pourrait réclamer en retour le fauteuil d’une autre institution.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

L'UE prête à lever le régime des visas pour l'Ukraine