DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La détresse des Rohingyas réfugiés au Bangladesh


Birmanie

La détresse des Rohingyas réfugiés au Bangladesh

Des soldats bangladais scrutent le fleuve Naf qui sert de frontière naturelle avec la Birmanie. Ils ont pour ordre de refouler les Rohingyas, une minorité musulmane persécutée. Ces derniers jours, 2.000 d’entre eux ont franchi le fleuve clandestinement pour trouver refuge au Bangladesh, certains chez l’habitant, d’autres dans un camp improvisé. Beaucoup sont traumatisés.

“Nous avons essayé de traverser le fleuve en bateau, mais il a coulé. Beaucoup ont réussi à nager jusqu‘à la rive. Mais sept personnes sont portées disparues, y compris mes trois enfants”, explique ce Rohingya.

Cette jeune rohingya raconte les violences subies par sa famille en Birmanie : “Les militaires ont emmené mon père et mon oncle. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé, s’ils sont en vie ou non. Ils ont été torturés pour m’avoir protégée des soldats.”

Des dizaines de Rohingyas, arrivés récemment au Bangladesh, doivent être renvoyés en Birmanie, où les soldats sont accusés de commettre des meurtres et des viols. Le Haut Commissariat pour les réfugiés (UNHCR) lance un appel au gouvernement bangladais : “Dacca doit mettre la pression sur le gouvernement birman pour que ces Rohingyas puissent être renvoyés en sécurité dans des conditions dignes”, explique John McKissick, le responsable local de l’agence onusienne.

Les Rohingyas sont concentrés essentiellement dans l’Etat Rakhine à l’ouest de la Birmanie. L’armée birmane y mène actuellement des opérations, suite à une attaque coordonnée le mois dernier contre des postes de police. Quelque 30.000 personnes ont été déplacées par ces violences, les plus graves dans la région depuis quatre ans.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violent séisme dans le Pacifique au large de l'Amérique centrale