DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : les candidats à la primaire de la droite divisés sur la Russie


France

France : les candidats à la primaire de la droite divisés sur la Russie

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le débat aura finalement été assez cordial et sans agressivité… François Fillon et Alain Juppé se sont retrouvés hier soir face aux caméras de France 2 et TF1 pour un dernier débat avant le deuxième tour de la primaire de la droite et du centre.

Parmi un très large éventail de sujets, les relations avec la Russie ont été évoquées.

« C’est la première fois dans un débat, a lancé Alain Juppé, je pense, dans une élection politique française, que le chef d’Etat russe choisit son candidat. Ca m’a un petit peu surpris, j’ai vu ça hier à la télévision, ça m’a un petit peu surpris. »

« Ce que je demande simplement, a répondu François Fillon, c’est qu’on s’assoie autour d’une table avec les Russes, sans d’ailleurs demander l’accord des Américains, et qu’avec eux on essaye de retisser un lien qui soit un lien, sinon de confiance, mais en tous cas qui permette d’amarrer la Russie à l’Europe. »

François Fillon a évoqué le système de santé, souhaitant, dit-il, le « désétatiser », et proposant de limiter les remboursements de sécurité sociale aux « affections graves et de longue durée. »

« Avec ce projet en deux ans, lance François Fillon, on peut redresser la situation. En cinq ans on peut réduire de moitié le chômage, c’est à dire s’approcher du plein emploi comme chez nos voisins, et en dix ans on peut être de nouveau la première puissance européenne. »

« La France aura besoin d’un Président de la République solide, déclare Alain Juppé, d’un Président qui est décidé à faire des réformes, des réformes courageuses, des réformes rapides, des réformes crédibles, et des réformes sans brutalité. »

Selon un sondage Elabe/BFMTV réalisé juste après le débat, 57% des Français ont trouvé François Fillon plus convaincant qu’Alain Juppé. Le vote du second tour aura lieu dimanche… Le premier avait totalisé 4,2 millions de votants.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attaque à l'arme blanche dans une maison de retraite religieuse en France : un mort