Cet article n'est pas disponible depuis votre région

"Intifada" du feu en Israël ? Le pays est ravagé par les incendies

Access to the comments Discussion
Par Euronews
"Intifada" du feu en Israël ? Le pays est ravagé par les incendies

<p>Israël est confronté à une vague exceptionnelle d’incendies. Depuis quatre jours l’extrême sécheresse et les vents forts attisent les feux, des dizaines par jour à travers le territoire. De quoi nourrir la suspicion entre l’opinion israélienne et la communauté arabe.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Israël face aux flammes (en images) <a href="https://t.co/RcofGd3zJM">https://t.co/RcofGd3zJM</a> <a href="https://t.co/KjNUZHmg2j">pic.twitter.com/KjNUZHmg2j</a></p>— Libération (@libe) <a href="https://twitter.com/libe/status/802135634672582656">25 novembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Les pompiers eux, palestiniens ou israéliens, se battent côte à côte, et c’est assez inhabituel. “Il n’est pas question de religion ou d’autre chose, admet Abdulatif Abu Amshah, un pompier palestinien. Un pompier aide n’importe quel être humain, partout sur la planète.” </p> Plusieurs officiels israéliens ont implicitement mis en cause les Arabes israéliens ou les Palestiniens, évoquant du terrorisme ou une “intifada du feu”. <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">En Israël, la guerre du feu ? <a href="https://t.co/skKEfucLPd">https://t.co/skKEfucLPd</a></p>— Libération Monde (@LibeMonde) <a href="https://twitter.com/LibeMonde/status/802072109031837696">25 novembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>“13 personnes ont été arrêtées ces dernières heures, explique Gilad Erdan, ministre de la Sécurité publique. Un autre suspect a été arrêté dans un quartier de Jerusalem. Il transportait de quoi mettre le feu.” </p> <p>80 000 personnes avaient dû être évacuées de Haïfa, la troisième plus grande ville du pays. De nombreuses nations, dont la France, ont promis d’envoyer des avions pour aider Israël. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Violents incendies en <a href="https://twitter.com/hashtag/Isra%C3%ABl?src=hash">#Israël</a>, des dizaines de milliers d'évacuations (publié le 24/11/16). <a href="https://t.co/tK1g5AdDw6">pic.twitter.com/tK1g5AdDw6</a></p>— Visactu (@visactu) <a href="https://twitter.com/visactu/status/802127576005283840">25 novembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Avec la multiplication des incendies depuis mardi, les moyens de lutte d’Israël ont touché à leurs limites, suscitant des interrogations sur les leçons tirées du plus grave sinistre de l’histoire d’Israël qui avait fait 44 morts à Haïfa en 2010.</p>