DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lufthansa dans la tourmente


monde

Lufthansa dans la tourmente

800 vols Lufthansa ont été annulés ce vendredi au troisième jours de la grève des pilotes de la de la compagnie aérienne allemande.

Environ 100 000 personnes sont affectées par cet arrêt de travail qui devrait se poursuivre samedi avec l’annulation de tous les longs courriers, mais le maintien des vols court et moyen-courriers.

“Cela nous affecte parce que nous devons aller à Rome” explique un passager. “Nous sommes un groupe et nous nous sommes séparés pour voler sur trois avions, nous arriverons ce soir probablement. Ce n’est pas agréable. Il me semble qu’ils demandent quelque chose d’impossible et d’injustifié. Mais voilà où nous en sommes.”

Les pilotes de Lufthansa n’ont pas été augmentés depuis cinq ans, alors que la compagnie faisait des bénéfices, et ils réclament une revalorisation de leurs salaires.

“Oui, les grèves conduisent à des pertes financières, mais l’objet d’une grève est de faire pression sur la direction” explique le porte-parole du syndicat Vereinigung Cockpit Joerg Handwerg. “Comme cela touche aussi beaucoup de clients, il serait très souhaitable d‘être en mesure d’arrêter le mouvement, mais pour y arriver, il faut un compromis, et un compromis n’est possible que lorsqu’on est prêt à faire un pas vers l’autre.”

La direction de Lufthansa assure payer ses pilotes “nettement mieux” que la concurrence et refuse les revalorisations réclamées par les grévistes.

Selon la direction, un co-pilote Lufthansa gagne 6 500 euros bruts en début de carrière alors que le salaire d’un capitaine en fin de carrière dépasse les 22 000 euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : émeutes dans le camp de Moria après un accident mortel