DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Castro : les Cubains de Miami célèbrent la fin d'une sombre époque

A Little Havana, un quartier de Miami qui depuis la guerre froide est l‘épicentre de l’anti-castrisme aux Etats-Unis, on a célébré dans la joie la disparition de Fidel…

Vous lisez:

Castro : les Cubains de Miami célèbrent la fin d'une sombre époque

Taille du texte Aa Aa

A Little Havana, un quartier de Miami qui depuis la guerre froide est l‘épicentre de l’anti-castrisme aux Etats-Unis, on a célébré dans la joie la disparition de Fidel Castro. Ici, beaucoup d’ex-cubains qui ont fui, eux ou leurs parents, la dictature et la répression politique.

Point of view

Je célèbre le début de l'écroulement d'une tyrannie qui a oppressé mon peuple

Pedro Guerra Citoyen cubano-américain

Témoignages dans les rues de Little Havana, sur fond de musique salsa et de coups de klaxon :

« J’ai entendu ça ce matin en fait, je me suis réveillée et je me suis dit, est-ce que c’est vrai ? Parce que ça fait des années qu’on entend cette rumeur alors je me suis dit, il faut faire la fête ! Il faut ouvrir une bouteille de Champagne, il faut boire quelque chose ! »

« Honnêtement ma réaction c‘était de la joie pour mes grands-parents. Ils nous ont tant appris sur la souffrance et les combats qu’ils ont dû traverser toute leur vie, et comment Fidel Castro symbolisait toute cette souffrance. Donc sa mort symbolise un peu la fin, la mort de toute cette souffrance. »

« Je ne suis pas ici pour célébrer la mort de quelqu’un, mais je suis ici pour célébrer le début de l‘écroulement d’une tyrannie qui a oppressé mon peuple. »

« Je serai heureux une fois que le système sera tombé, pas de Castro, personne, quand Cuba sera libre. C’est alors que je serai heureux. »