DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scènes de liesse dans le quartier cubain de Miami


monde

Scènes de liesse dans le quartier cubain de Miami

Des drapeaux cubains, des cris de joie et des concerts de tambours : c’est avec des scènes de liesse que les Cubains exilés aux Etats-Unis ont accueilli la mort de Fidel Castro. Un millier d’entre eux se sont rassemblés au beau milieu de la nuit dans le quartier Little Havana à Miami.

“Je ne devrais pas être heureuse parce qu’une personne est morte, explique Maria, une habitante du quartier cubain. Mais il a séparé ma famille. Mes parents ne reverront plus jamais Cuba. Alors aujourd’hui, je me réjouis.”

“Ils font la fête parce qu’ils savent que cette personne a causé du tort à leurs parents et leurs grand-parents, explique un habitant. Donc, pas de division ici, tout le monde fait la fête, toutes les générations célèbrent la mort d’un dictateur.”

La communauté cubaine des Etats-Unis compte aujourd’hui plus d’un million de personnes, essentiellement à Miami et à New York. Des familles qui ont fui le régime autoritaire mis en place par Fidel Castro à partir des années 50.

Malgré son retrait du pouvoir en 2006, Fidel Castro était resté une figure morale incontournable à Cuba et son opinion pesait dans les décisions politiques du gouvernement de son frère Raul. Pour Ileana Ros-Lehtinen, la première élue d’origine cubaine au Congrès américain, la disparition d “tyran” Fidel Castro ouvre de nouvelles perspectives aux Cubains. Elle appelle le pays à s’ouvrir à la démocratie :

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ambiance calme à Cuba après la mort de Fidel Castro