DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Suisses rejettent une sortie accélérée du nucléaire


Suisse

Les Suisses rejettent une sortie accélérée du nucléaire

Les Suisses rejettent par référendum d’accélérer leur sortie programmée du nucléaire. Ils ont voté à près de 55 % contre une proposition soutenue par les écologistes de fermer dès l’année prochaine trois des cinq réacteurs nucléaires fonctionnant actuellement sur le sol suisse.

Leur proposition n’a ni obtenu la majorité au niveau national, ni en nombre de cantons. Elle prévoyait une sortie définitive du nucléaire en 2029. Le plan actuel du gouvernement envisage bien à long terme une sortie définitive, sans fixer de date.

La Suisse produit un tiers de son électricité à partir du nucléaire. Dans la foulée de la catastrophe de Fukushima, le gouvernement a commencé à vouloir réduire cette proportion. Un peu partout sur la planète, les gouvernements ont commencé à envisager une sortie du nucléaire, comme de nombreux pays à travers le monde.

L’entreprise qui exploite le réacteur de Mühleberg, dans le canton de Berne, a déjà prévu de le fermer en 2019. Le gouvernement et les industriels s’opposaient à la proposition rejetée, mettant notamment en avant des risques de coupures d‘électricité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les pro-occidentaux restent au pouvoir en Géorgie