DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des milliers de Syriens fuient les combats qui font rage à Alep, au péril de leur vie

Des bus ont été affrétés par le gouvernement pour transporter certains de ces déplacés dans le quartier de Boustane al-Bacha, dans l’est de la ville.

Vous lisez:

Des milliers de Syriens fuient les combats qui font rage à Alep, au péril de leur vie

Taille du texte Aa Aa

Des bus ont été affrétés par le gouvernement pour transporter certains de ces déplacés dans le quartier de Boustane al-Bacha, dans l’est de la ville. C’est en tout cas ce que montre une vidéo transmise par les loyalistes.

Les civils sont les premières victimes des affrontements qui font rage entre l’armée de Bachar al-Assad et les rebelles de tous bords. Damas a repris le contrôle d’environ un tiers des quartiers d’Alep. Un témoin raconte sous contrôle de l’armée : “Ils (les rebelles) nous ont suivis avec des armes puis ont crié et tiré dessus. Ils ont touché un homme derrière nous. Deux personnes ont été tuées. On avait le choix entre fuir ou mourir. Dieu nous a aidés.”

L’offensive de l’armée syrienne a marqué samedi une importante avancée avec la capture de Massaken Hanano, le plus grand d’Alep-Est. En 2012, ce quartier fut le premier pris par les rebelles. Des insurgés qui ont par la suite dénoncé le siège de Damas qui a affamé la population.

Depuis le début de l’offensive des loyalistes contre les rebelles, qu’ils soient islamistes ou non, 225 civils ont été tués dont 27 enfants à Alep-Est. Le conflit syrien a lui fait plus de 300 000 morts depuis mars 2011.