DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chapecoense : du rêve au cauchemar

Seuls trois joueurs de Chapecoense ont survécu au crash de leur avion près de Medellin : Alan Ruschel, Jackson Follmann et Neto.

Vous lisez:

Chapecoense : du rêve au cauchemar

Taille du texte Aa Aa

Seuls trois joueurs de Chapecoense ont survécu au crash de leur avion près de Medellin : Alan Ruschel, Jackson Follmann et Neto.

Tous les autres ont péri dans l’accident alors qu’ils s’apprêtaient à vivre leur rêve : disputer la finale de la Copa Sudamericana, l‘équivalent de la Ligue Europa en Amérique du Sud.

Un niveau presque inimaginable pour le club de Chapeco, une ville du sud du Brésil, qui végétait encore en quatrième division en 2009 et qui n’a accédé à l‘élite qu’il y a deux ans.

Les “Verts” avaient multiplié les exploits aux tours précédents de la Copa Sudamericana en éliminant notamment les puissants clubs argentins d’Independiente et de San Lorenzo.

Leurs adversaires en finale, les Colombiens de l’Atlético Nacional, ont demandé, en apprenant le crash, à ce que la Coupe soit attribuée à Chapecoense.

Au Brésil, trois jours de deuil national ont été décrétés, les drapeaux ont été mis en berne au siège de la Fédération et tous les matches prévus ce week-end pour la dernière journée du championnat de première division ont été reportés d’une semaine.

Vive émotion aussi en Europe, où le Torino et Manchester United avaient vécu pareille tragédie en 1949 et 1958.

Une minute de silence a été observée ce mardi avant l’entraînement matinal du Real Madrid.

Même démarche de la part de l’encadrement et des joueurs du Barça, et une minute de silence sera également observée avant le coup d’envoi des rencontres de la quinzième journée du championnat de France.