DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée irakienne affirme avoir abattu un millier de djihadistes, mais la bataille pour reprendre Mossoul est loin d'être gagnée


Irak

L'armée irakienne affirme avoir abattu un millier de djihadistes, mais la bataille pour reprendre Mossoul est loin d'être gagnée

Six semaines après le début de l’offensive, Bagdad a repris toutes les plaines de la province de Ninive, au nord de la ville conquise par l’Etat islamique en 2014.

A l’Est, les milices chiites, alliées de l’armée, ont pris le contrôle de trois localités près du front de Tal Afar. Un exercice des plus laborieux. Les soldats irakiens doivent ratisser chaque parcelle pour en extraire les tireurs embusqués, en évitant les kamikazes et les voitures piégés dissimulées au milieu des civils. Sans oublier les mines disséminées systématiquement par les djihadistes.

L‘état-major irakien a choisi de progresser lentement pour éviter au maximum de blesser des civils. Près d’un million et demi d’hommes, de femmes et d’enfants vivent dans la terreur de l’oppression djihadiste. Ceux qui fuient les combats, à l’image de ces réfugiés, ont tout perdu. Les témoignages de leur survie sous le joug des islamistes est terrifiant.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Royaume-Uni

Brexit : Londres veut rassurer Varsovie