DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Fillon président, c'est une plus grande proximité de la France à l'égard de l'Iran"


France

"Fillon président, c'est une plus grande proximité de la France à l'égard de l'Iran"

François Fillon sera le candidat des Républicains à la présidentielle de 2017. S’il est élu, quelle sera politique étrangère sur le Moyen-Orient ou l’accord nucléaire iranien ?

Notre collègue iranien Massoud SALARI l’a demandé à l’ancien ambassadeur de France en Hongrie et en Iran. Massoud Salari : “Connaît-on déjà la politique de François Fillon sur la question du Moyen-Orient ?”

François Nicoullaud : “Non, on ne peut pas dire qu’on la connaisse, mais ce qu’on connaît déjà c’est l’attitude, l‘état d’esprit de Fillon à l‘égard des grandes questions qui se posent dans le Moyen-Orient et on a senti effectivement qu’il avait une position assez originale par rapport à la position actuelle du gouvernement, par rapport même à ses autres concurrents dans la primaire des Républicains, de la droite et du centre. Voilà, il a pris une position disons plus ouverte, plus proche à la recherche de solutions pragmatiques plutôt que des positions de principe qui selon lui, tendent à geler les situations.”

Massoud Salari : “Quel sera l’avantage pour la République islamique d’un Fillon président ?”

François Nicoullaud : “Ce que peuvent attendre les Iraniens de François Fillon s’il est président, c’est effectivement une plus grande proximité disons de la France à l‘égard de l’Iran, une plus grande ouverture, une plus grande compréhension de ce qu’est l’Iran et, sur un point très précis, qui est la continuation de l’accord nucléaire qui a été passé entre l’Iran et les six puissances, je suis persuadé que François Fillon se battra si nécessaire pour la continuation de cet accord qui vous savez, est un petit peu menacé. Par contre, on ne sait pas très bien ce que va faire Donald Trump. Il est possible que Donald Trump casse cet accord, il l’a laissé entendre, il a dit aussi le contraire. On va entrer dans une période d’incertitude. Il est très important que les Européens et en particulier la France marquent de façon très claire leur attachement à cet accord.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Autriche : une nouvelle victoire du populisme en vue ?