DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nucléaire nord-coréen : les sévères sanctions économiques de l'Onu


Etats-Unis

Nucléaire nord-coréen : les sévères sanctions économiques de l'Onu

L’Onu frappe du poing sur la table, comme jamais, contre la Corée du Nord. Les 15 membres du Conseil de sécurité, y compris l’allié chinois, ont voté des sanctions très dures à la suite des essais nucléaires de Pyongyang. Et elles sont économiques : les ventes nord-coréennes de charbon seront plafonnées à 400 millions de dollars, soit une réduction de 62% par rapport à 2015. La Chine est actuellement quasiment le seul débouché pour le charbon nord-coréen. Pékin a pourtant soutenu les sanctions.
“Je me félicite de l’adoption unanime de cette nouvelle résolution, a déclaré le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Maintenir une telle unité est cruciale pour relever les défis sécuritaires dans la péninsule coréenne et au delà.”

Pyongyang a effectué deux essais nucléaires, en janvier et septembre, et au moins 25 tirs de missiles balistiques, au mépris des résolutions de l’ONU. Les énormes pertes de revenus engendrées par les sanctions pourraient sérieusement affecter le programme militaire nord-coréen.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trump promet de quitter les "affaires" pour se concentrer sur la présidence