DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Carnage à Alep-Est. L'armée syrienne gagne du terrain


Syrie

Carnage à Alep-Est. L'armée syrienne gagne du terrain

Alep-Est, pilonnée par l’armée de Bachar al Assad. Le régime resserre son étau, avec l’aide de milliers de combattants étrangers -iraniens, du Hezbollah libanais, irakiens et palestiniens. Les forces syriennes revendiquent la prise d’un nouveau quartier. Elles contrôleraient 40% de Alep-Est. Les rebelles sont submergés par la puissance de feu du pouvoir. Les civils meurent, près de 1000 en un mois.

Ces derniers jours 50 000 personnes ont fui, notamment vers Alep-Ouest. La situation dans cette partie de la ville tenue par le gouvernement devient aussi insupportable, selon l’Onu.

“L’hiver est là, a déclaré Staffan De Mistura, envoyé spécial de l’Onu en Syrie, et il y a 400 000 personnes à Alep-Ouest qui sont dans une situation tragique, plus 27-30,000 qui viennent juste d’arriver. Et beaucoup sont attendues encore.”

“Nous avons besoin d’un programme hivernal pour ces gens, ajoute Jan Egeland, conseiller spécial des Nations Unies pour la Syrie, l’Europe panique parce qu’elle a reçu 400,000 migrants syriens, Alep-Ouest a le même nombre à elle seule.”

La dernière réunion du Conseil de sécurité n’a rien fait avancer, la communauté internationale est impuissante à sauver les Syriens. Elle rejette la faute sur la Russie et ses vétos.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vladimir Poutine : "on a besoin d'amis"