DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scandale FootballLeaks : les démentis n'ont pas tardé


monde

Scandale FootballLeaks : les démentis n'ont pas tardé

La société d’agents de joueurs Gestifute a démenti ce samedi que ses clients soient impliqués dans la vaste affaire de fraude fiscale révélée ce vendredi par plusieurs médias européens. Au coeur de l’affaire, le Portugais Jorge Mendes, devenu en une quinzaine d’années le plus gros agent du football professionnel. Parmi ses clients, Cristiano Ronaldo et José Mourihno sont mis en cause. Ils auraient, par son intermédiaire, dissimulé des dizaines de millions d’euros dans des paradis fiscaux.

Les révélations sont faites par un consortium de médias européens et devraient continuer d‘être distillées au compte-goutte pendant trois semaines. En France, Mediapart, qui a participé à l’enquête, parle de Mendes comme d’une machine à blanchir de l’argent.

Dans un communiqué ce samedi, Gestifute déclare que Cristiano Ronaldo et Jose Mourinho respectent tous les deux leurs obligations fiscales, et prévient même que toute accusation ou insinuation sera poursuivie en justice.

Un complexe montage offshore lui aurait ainsi permis de dissimuler au fiscs espagnol et britannique jusqu‘à 188 millions d’euros via l’Irlande, la Suisse, les îles Vierges britanniques et le Panama.

Le championnat français de football est touché lui aussi par le scandale car un autre joueur managé par Jorge Mendes, le Colombien de Monaco Radamel Falcao, est mis en cause pour quelques millions d’euros soustraits au fisc espagnol à l‘époque où il jouait pour l’Atletico Madrid.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Cuba

Cuba : Santiago se prépare à l'ultime hommage à Fidel