DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le manchot et les bactéries


Sci-tech

Le manchot et les bactéries

Dans les colonies de manchots des îles Crozet, en l’absence de la femelle, le mâle nourrit son petit en régurgitant des poissons qui restent intacts pendant plusieurs semaines dans son estomac à 37°C. Un exploit rendu possible grâce à la présence d’une protéine aux propriétés antibactériennes et antifongiques : la sphénicine. Une formidable source d’inspiration pour lutter contre les bactéries, notamment en milieu hospitalier.
A l’occasion de l’enquête sur la résistance aux antibiotiques dans l’espace Science Actualités de la Cité des sciences et de l’industrie jusqu’en avril 2017.
Un épisode de la série Nature = Futur !

Le choix de la rédaction

Prochain article
Les infections augmentent, la mortalité diminue

Sci-tech

Les infections augmentent, la mortalité diminue