DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlin met en garde contre la récupération du meurtre d'une étudiante


Allemagne

Berlin met en garde contre la récupération du meurtre d'une étudiante

Le corps de Maria Ladenburger, 19 ans, a été retrouvé le 16 octobre à Fribourg. La victime a été violée avant d‘être jetée dans la Dreisam, la rivière qui traverse la ville. Sur la scène du crime, l’ADN d’un demandeur d’asile Afghan âgé de 17 ans a été retrouvé.

Le Parti populiste Alternative pour l’Allemagne a aussitôt incriminé la politique migratoire du gouvernement. Inacceptable pour le vice-chancelier qui appelle, sur Facebook, les Allemands à ne “pas laisser cet acte abominable être récupéré à des fins de propagande conspirationniste”.

Angela Merkel a elle aussi insisté sur le fait que ce crime ne devait pas conduire “au rejet de tout un groupe”. La chancelière allemande, qui brigue un quatrième mandat, a accueilli près de 900 000 demandeurs d’asile en 2015. Une politique migratoire très critiquée par l’opposition populiste, mais aussi par certains membres de la CDU, l’Union chrétienne-démocrate de la chef du gouvernement. Un choix également contesté par plusieurs États membres de l’Union européenne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Moscou et Pékin s'opposent à une trêve humanitaire à Alep