DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pékin s'inquiète d'un éventuel rapprochement Washington - Taipei


monde

Pékin s'inquiète d'un éventuel rapprochement Washington - Taipei

La conversation téléphonique que la présidente taïwanaise a eue avec Donald Trump le 2 décembre n’en finit pas d’inquiéter Pékin. La Chine demande maintenant à Washington d’interdire à la présidente Tsai Ing-wen de faire une escale aux Etats-Unis lors de son prochain voyage vers le continent sud-américain.

Pékin craint un rapprochement entre Washington et Taipei qui mettrait fin au principe diplomatique de la Chine unique

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang estime que le respect des principes liés à la politique d’une seule Chine est une “fondation nécessaire” au développement des relations avec la Chine. Le respect du “principe de la Chine unique” est la seule façon de coopérer avec la Chine explique le diplomate.

Sur son compte Twitter, Donald Trump s’est étonné qu’on puisse lui reprocher sa conversation avec la présidente taïwanaise, mais il a également critiqué la politique monétaire de Pékin et ses prétention militaires en Mer de Chine du Sud.

De toutes les nouvelles en provenances de Donald Trump, seule la future nomination de Terry Branstad au poste d’ambassadeur des Etats-Unis à Pékin est pour la Chine motif de satisfaction. Un diplomate chinois a qualifié le gouverneur de l’Iowa d’un “vieil ami” de la Chine.