DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Venezuela : suspension du dialogue politique

Impatience de l’opposition au Venezuela qui claque la porte des négociations.

Vous lisez:

Venezuela : suspension du dialogue politique

Taille du texte Aa Aa

Impatience de l’opposition au Venezuela qui claque la porte des négociations. Le pays est en crise politique depuis plus d’un an et la dernière réunion entre le gouvernement de Nicolas Maduro et la coalition de l’opposition, prévue hier, n’a pas eu lieu.

Le Vatican et l’Union des nations sud-américaines (Unasur) sont les médiateurs dans cette crise, née de la victoire de l’opposition aux législatives de fin 2015.

« Il n’y a pas eu de rencontre avec le gouvernement aujourd’hui, a déclaré Jesus Torrealba, le représentant de l’opposition, mais les médiateurs nous ont proposé de relancer quand-même le processus de dialogue pour qu’il soit utile au pays et qu’il porte des résultats. »

Selon l’opposition, le gouvernement avait accepté une libération des prisonniers proches de l’opposition et une sortie électorale du conflit. Mais pour le président Maduro, ces sujets ne figurent même pas au programme des négociations.

Jorge Rodriguez, maire de Caracas :
« Le gouvernement bolivarien du Venezuela ne cède pas, il n’accepte pas d’ultimatums, ni aucune sorte de pressions ne quelque pays que ce soit. »

La crise politique se double d’une crise économique tous les jours un peu plus profonde. L’inflation devrait atteindre 475% cette année, selon le FMI, puis 1.660% en 2017.