DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : des dizaines de civils tués sur un marché d'Al Qaïm


monde

Irak : des dizaines de civils tués sur un marché d'Al Qaïm

Confusion en Irak au lendemain d’un raid aérien contre une localité sous contrôle de l‘État islamique. Des sources locales, notamment hospitalières, parlent de la mort de dizaines de civils, dont de nombreux enfants. Le chef du Parlement irakien a demandé l’ouverture d’une enquête.

Les frappes auraient touché un marché de la ville d’Al Qaïm, une localité proche de la frontière syrienne, à environ 300 kilomètres à l’ouest de Bagdad.

L’armée irakienne ciblait l’EI et non des civils

De son côté, l’armée de l’air irakienne nie avoir pris pour cible des civils. Dans un communiqué, elle indique avoir mené deux raids contre des combattants du groupe État islamique : le premier contre un bâtiment qui abritait une vingtaine de candidats au suicide, le second contre un autre immeuble, où se trouvaient entre 30 et 40 djihadistes, parmi eux de nombreux étrangers.

Selon le commandement militaire irakien, la déflagration sur le marché a été causée par une voiture piégée de l’Etat islamique, soit accidentellement, soit à des fins de propagande.

Avec AFP