DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle en Gambie : la volte-face de Yahya Jammeh


Gambie

Présidentielle en Gambie : la volte-face de Yahya Jammeh

Revirement de situation en Gambie. Le président sortant Yahya Jammeh rejette les résultats de la dernière élection présidentielle alors même qu’il les a acceptés il y a quelques jours.

A la surprise générale, au lendemain du scrutin, il avait publiquement reconnu sa défaite.

Tous les observateurs s’attendaient à ce qu’il s’accroche au pouvoir après 22 ans de règne.
Ce vendredi, Yahya Jammeh a donc fait marche arrière, invoquant des erreurs de la commission électorale dans le décompte des voix.

Tout comme j’ai loyalement accepté les résultats, en croyant que la Commission électorale était indépendante, honnête et fiable, je les rejette dans leur totalité
Yahya Jammeh, président gambien

Réactions

La présidentielle du 1er décembre a été remportée par Adama Barrow, candidat d’une coalition de l’opposition. Il a obtenu plus de 45% des voix contre 36% à Yahya Jammeh.
Pour l’heure, il n’a pas réagi au revirement de son rival.

En revanche, les Etats-Unis dénoncent une opération visant à “saper le processus électoral“ et à “rester au pouvoir de manière illégitime“.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Colombie

Colombie : les guérilleros commencent à déposer les armes