DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : nouvel appel au cessez-le-feu


Syrie

Syrie : nouvel appel au cessez-le-feu

L’opposition syrienne en exil a participé samedi à Paris à une nouvelle réunion de crise à l’appel des pays hostiles à Bachar al-Assad.

L’Opposition syrienne s’est dite prête à “reprendre les négociations… sans conditions préalables”.

Un aveu d’impuissance alors que la communauté internationale a échoué à faire taire les armes sur le terrain…

Pour Jean-Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères, “La bataille d’Alep ne vise pas tant à abattre le terrorisme qu‘à tenter d‘éradiquer toute contestation politique. Elle vise surtout à consolider par la violence un
dictateur honni, elle a pour but de liquider des opposants “.

De son côté Frank-Walter Steinmeier, le ministre allemand des Affaires étrangères a déclaré que la communauté internationale n’avait pas abandonné Alep.

Enfin, John Kerry, le secrétaire d’Etat américain a appelé Moscou et Damas à faire preuve de compassion : “Parfois en diplomatie, avec un peu de compassion on peut aller très loin”.

Samedi, les pays de la coalition anti-Bachar al-Assad ont lancé un énième appel à mettre fin à la souffrance des civils en Syrie. En vain pour l’instant.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Norvège

Juan Manuel Santos reçoit le prix Nobel de la paix