DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le double attentat à Istanbul revendiqué par un groupe kurde

La Turquie est en deuil au lendemain d'un double attentat survenu hier soir aux abords du stade de Besiktas. Le président Erdogan a assisté ce matin aux funérailles de policiers, qui étaient direc

Vous lisez:

Le double attentat à Istanbul revendiqué par un groupe kurde

Taille du texte Aa Aa

La Turquie est en deuil au lendemain d’un double attentat qui a fait au moins 38 morts à Istanbul. Le président turc Erdogan a assisté ce matin aux funérailles de policiers, qui étaient directement visés. Au moins trente d’entre eux ont perdu la vie dans cette attaque. Le ministre turc de l’Intérieur a assuré que leur mort serait vengée. L’attentat a été revendiqué par un groupe radical kurde, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK).

Le cinquième attentat à Istanbul depuis le début de l’année

Les explosions ont eu lieu aux abords du stade de Besiktas, où le périmètre était bouclé ce matin. Les habitants d’Istanbul se sont réveillés sous le choc. Certains dénoncent le manque de sécurité : “Cela n’aurait pas dû arriver, quels que soient les auteurs de cet attentat. Les autorités auraient dû prendre les mesures nécessaires. J’espère qu’elles feront tout à l’avenir pour empêcher d’autres attaques.”

Il était environ 22h30 hier soir à Istanbul. Un match de football venait de se terminer quand une voiture piégée a explosé près d’un car de policiers anti-émeutes. Une seconde explosion allait retentir moins d’une minute plus tard dans un parc voisin, où un kamikaze s’est fait sauter au milieu d’un groupe de policiers.

Il s’agit du cinquième attentat à Istanbul depuis le début de l’année.