DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kristoffersen et Shiffrin raflent les slaloms


gravity

Kristoffersen et Shiffrin raflent les slaloms

Vincent Ménard, notre envoyé spécial à Val d’Isère :

Bonjour et bienvenue dans ce numéro de Gravity tourné ici à Val d’Isère, au cœur de la Savoie, à l’occasion du 61e Criterium de la 1ère neige. Au lendemain de la victoire en géant d’Alexis Pinturault, il y avait un slalom ce dimanche sur la Face de Bellevarde. Le résumé de la course :

Les favoris ont répondu présents, et comme l’an dernier c’est le plus jeune d’entre-eux, Henrik Kristoffersen, qui a été le plus fort à Val d’Isère.

Le Norvégien signe à 22 ans sa dixième victoire en Coupe du monde de slalom, ce que seulement quatre skieurs sont parvenus à faire à son âge.

Troisième après le premier tracé, Kristoffersen réalise une seconde manche enflammée pour devancer Hirscher de 75 centièmes, et Khoroshilov de près de deux secondes sur la ligne d’arrivée.

Le vainqueur de la Coupe du monde de la discipline l’hiver dernier avait manqué le premier slalom de la saison à Levi à cause d’un litige avec sa fédération. C’est clair pour tout le monde : il est de retour.

La neige était très très dure, j’ai eu un peu de mal dans la première manche. J’ai fait un petit saut au départ, et puis j’ai skié de manière plus classique sur la fin. C‘était mon premier slalom de la saison, donc je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Dans la deuxième manche, j’ai tout donné“ a expliqué le Norvégien au micro d’euronews.

Le leader du classement général de la Coupe du monde Marcel Hirscher, quatrième après le cut, réalise une seconde manche idéale : il est devant quand s‘élance le dossard n°3 de Kristoffersen.

Mais le Norvégien ne laisse à son rival autrichien qu’une une médaille d’argent, sa deuxième en en deux jours. En bas de la Face de Bellevarde, Hirscher fait les comptes :

160 points dans le week-end, c’est pas mal du tout. Mais il faut aussi regarder l‘écart de temps entre le premier et le second aujourd’hui. Henrik skie à un autre niveau que nous tous“ déclare modestement le quintuple détenteur du gros globe.

Marcel Hirscher compte maintenant 157 points d’avance sur son dauphin au classement général, Alexis Pinturault. Vainqueur du géant la veille, le Savoyard est en tête après la première manche du slalom,mais part à la faute sur le second tracé. Le Russe Alexander Khoroshilov en profite pour s’emparer du bronze.

Même programme pour les femmes à Sestrieres que pour les hommes à Val d’Isère avec ce samedi un géant gagné par la Française Tessa Worley et ce dimanche un slalom. Voyons si la reine de la discipline Mikaela Shiffrin à tenu son rang.

A l’arrivée d’une piste de slalom, on retrouve souvent Michaela Shiffrin sur la plus haute marche d’un podium. L’Américaine a remporté ce dimanche un onzième succès consécutif en Coupe du monde de slalom, en survolant les deux manches sur la neige italienne de Sestrières.

Après le premier tracé, Shiffrin compte 1 dixième de seconde d’avance sur sa plus proche concurrente (Veronika Velez Zuzulova) puis survole le second avec l’aisance qui la caractérise.

La skieuse de 21 ans, logiquement en tête du classement de la spécialité, compte 105 points d’avance au classement général sur la tenante du gros globe Lara Gut.

Velez Zuzulova donne tout dans la seconde manche, mais elle est reléguée à 1 seconde et 9 centièmes. La technicienne slovaque, dauphine du classement de la discipline l’an dernier, derrière Frida Hansdotter, se contente encore de l’argent derrière la reine des piquets serrés.

Le bronze revient à la Suissesse Wendy Holdener, qui confirme son bon début de saison. C’est son deuxième podium après celui du le slalom de Killington, qui était d’ailleurs identique à celui ci.

Déception pour sa compatriote Lara Gut. 28ème, elle cède du terrain à Mikaela Shiffrin dans la course au gros globe de cristal.

On quitte quelques instants les Alpes pour prendre la direction de la Norvège et plus précisément de Lillehammer, théâtre des Jeux olympiques en 1994 et étape ce week-end de la coupe du monde de saut à ski.

Les Polonais ont frappé fort, l’occasion pour Kamil Stoch de renouer avec la victoire.

Le double champion olympique sur petit et grand tremplin à Sotchi, et vainqueur de la Coupe du monde de saut à ski en 2014 restait sur une série noire longue de près de deux ans.

Il y a mis fin en dominant le deuxième concours de Lillehammer, en Norvège, quatrième étape de la saison.

Auteur d’un premier saut à 134m et un second à 130, il totalise 289.9 points. C’est tout juste suffisant pour devancer son compatriote Maciej Kot, qui saute à 129 puis 136 mètres pour 289,3 points.

L’Allemand Markus Eisenbichler prend la troisième place. Domen Prevc, sixième, reste leader du classement général.

Je vous donne rendez-vous dimanche prochain pour la fin du Critérium de la 1ère neige. En attendant, comme d’habitude, on se quitte avec les plus belles images du week-end : it’s snowtime !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

gravity

Gravity : la "patrouille de France" à Val d'Isère