DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Christine Lagarde rejette les accusations de négligence


monde

Christine Lagarde rejette les accusations de négligence

La procès de Christine Lagarde s’est ouvert hier à paris, devant la Cour de justice de la République. Elle est accusée de “négligence” dans l’exercice de ses fonctions pour avoir validé, en 2008, l’arbitrage privé qui avait rapporté plus de 400 millions d’euros à Bernard Tapie. Un dossier complexe, neuf procédures parallèles sont en cours. Il parait donc impossible à la défense de Christine Lagarde de pouvoir conclure ce procès en l‘état actuel des choses.

“Comment, en quelques jours, la Cour de justice de la République pourrait venir dire ‘il y a eu un détournement de fonds publics’, alors que c’est l’objet d’investigations nombreuses et complexes. Donc cela ne me parait pas raisonnable”, insiste Me Maisonneuve, avocat de Mme Lagarde.

Aujourd’hui directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde rappelle que le choix de l’arbitrage se préparait avant son arrivée à Bercy et qu’elle n’est pas intervenue dans le choix, très controversé, des arbitres. La patronne du FMI risque jusqu‘à un an de prison et 15 000 euros d’amende.