DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Festival : les lauréats de Marrakech


cinema

Festival : les lauréats de Marrakech

La Chine s’est taillée la part du lion lors de la 16e édition du Festival du film de Marrakech avec des réalisateurs qui ont raflé les deux principaux prix.

L‘étoile d’or est revenue au film The donor réalisé par Zang Qiwu. Un premier film qui évoque un père de famille qui décide de vendre un rein pour sauver les siens…

Zang Qiwu : “Le festival de Marrakech est très important en Afrique le jury vient de toute l’Europe et du monde entier. Et j’espère que ce prix aidera à faire décoller ma carrière.”

Le prix du meilleur réalisateur est revenu à Wang Xuebo pour son film Knife in the clear water

Dans les montagnes reculées de la province de Ningxia, le vieux Ma Zishan porte le deuil de sa femme, aimée de tous dans le village. À l’occasion de la cérémonie traditionnelle des 40 jours depuis sa disparition, leur fils souhaite sacrifier l’unique taureau appartenant à la famille. Ma Zishan ne s’y oppose pas, même si le chagrin et l’amour qu’il éprouve pour le vieil animal le font hésiter. Mais ses prières ou même l’imam ne parviennent pas à lever ses doutes. Jusqu’à ce qu’un matin, le vieux taureau arrête de boire et de manger, comme s’il pressentait sa mort imminente…

Wang Xuebo étant retenu sur la préparation de son deuxième long métrage c’est son producteur et deux de ses acteurs qui sont venus recevoir son prix.

Wang Xijian, producteur : “Malgré la barrière de la langue, nous avons pu franchir cette barrière, et obtenir ce grand prix. Pour la Chine c’est vraiment un honneur et nous espérons revenir dans le futur à Marrakech.”

Le film islandais Hearstone a permis à ses deux jeunes acteurs d‘être primés à Marrakech pour leur interprétation de deux ados confrontés à ce difficile passage à l‘âge adulte. Les deux ont remercié leurs parents.

Prix de la meilleure actrice à Fereshteh Hosseini qui joue dans “Parting” film irani afghan le rôle d’une jeune femme qui risque sa vie avec son fiancé pour fuir en Europe.

Et enfin les co-réalisateurs Tizza Covi et Rainer Frimmel ont eu le prix du jury pour Mister Universo dans lequel ils suivent un jeune dompteur de lion à la recherche d’un ancien Mister Univers.

Rainer Frimmel : “Chaque personne est un merveilleux individu. Tout le monde devrait comprendre cela. On ne devrait pas toujours voir le mal chez les gens mais plutôt ce qui est positif… cela rendrait certainement le monde meilleur.”

Lise Pedersen : “Le rideau est tombé sur la 16e édition du Festival du film de Marrakech, un des événements le plus important dans son genre sur le continent africain et où un jury très international a choisi de donner un coup de projecteur sur la Chine, un hommage au langage planétaire du cinéma.”

Le choix de la rédaction

Prochain article
Les lauréats des EFA, les Oscars européens

cinema

Les lauréats des EFA, les Oscars européens