DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

UniCredit : 14 000 emplois supprimés et une levée de fonds record


Business

UniCredit : 14 000 emplois supprimés et une levée de fonds record

UniCredit a dévoilé ce mardi un plan stratégique à trois ans qui a eu l’effet d’une bombe. Le premier groupe bancaire italien compte supprimer 14 000 emplois – 11% de son effectif – et lever 13 milliards d’euros sur les marchés au trimestre prochain. Il s’agirait de la plus grosse levée de fonds jamais réalisée sur les marchés financiers italiens. 944 agences vont être fermées en Europe.

Alors que la fragilité du système bancaire italien inquiète et que la démission de Matteo Renzi ouvre une période d’incertitude politique, les marchés ont globalement bien accueilli la nouvelle. A la bourse de Milan le titre UniCredit avait grimpé de plus de 8% à la mi-séance.

Le plan d’UniCredit est audacieux et pragmatique. La banque a besoin de prendre de grandes mesures, pour avancer à grands pas. Le système bancaire italien est dans un piteux état depuis longtemps, et pas seulement UniCredit, ou Monte dei Paschi. Je pense qu’on a trop traîné, avant d’apporter une solution“ estime Tom Stevenson, analyste financier chez Fidelity International.

Le plan “Transform 2019”, présenté à Londres par le PDG français Jean-Pierre Mustier, prévoit également la vente de 17,7 milliards d’euros de créances douteuses, en grande partie responsables de la chute de la capitalisation boursière d’UniCredit, qui a diminué de moitié cette année.

1,6 milliard d’euros seront investis pour la transition numérique. En 2019, la banque espère générer un bénéfice net de 4,7 milliards d’euros.