DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alep : l'évacuation des civils suspendue


Syrie

Alep : l'évacuation des civils suspendue

Le cessez-le-feu à Alep n’aura pas duré bien longtemps. Selon Moscou, les rebelles des quartiers insurgés auraient repris les armes mercredi matin entraînant une réponse immédiate des forces syriennes.
Cette résistance pourrait durer deux ou trois jours selon Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

Un baroud d’honneur pour les rebelles alors que devait commencer le processus d‘évacuation des civils sous le contrôle du régime syrien.

En quelques jours, plus de cent mille personne ont fui les quartiers insurgés mais plusieurs dizaines de milliers de civils seraient toujours sur place, indiquent plusieurs ONG.

Selon les rebelles et la Turquie, le processus d‘évacuation a été interrompu car le régime de Damas aurait imposé de nouvelles conditions.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Syrie

Syrie : à Alep l'évacuation des civils retardée