DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alep : réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies


Etats-Unis

Alep : réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies

Après la chute d’Alep en Syrie, le président français a saisi en urgence le Conseil de sécurité des Nations unies.
Avec ses partenaires européens, la France va demander à l’ONU le déploiement d’observateurs internationaux pour superviser au plus vite le” processus d‘évacuation des populations”:http://fr.euronews.com/2016/12/16/civils-et-combattants-quittent-les-dernieres-poches-rebelles-d-alep.

François Hollande : “Plusieurs fois, la Russie a mis son veto, mais là, la Russie mettrait son veto à une résolution dont la finalité serait humanitaire ? Quelle responsabilité elle prendrait si elle allait jusque-là!. Car ce que nous voulons, en l’occurrence, c’est sauver les populations alors même que les combats ont quasiment cessé.”

Paris et Berlin veulent aussi s’assurer que l’aide alimentaire et les médicaments soient distribués aux civils qui voudraient rester dans l’est de la ville.

“L‘étape suivante, c’est d’arriver à trouver un accord sur le cessez-le-feu sur tout le territoire syrien, a déclaré Vladimir Poutine. “Nous sommes en train de mener des discussions très intenses avec les représentants de l’opposition armée et avec la médiation de la Turquie”.

Le président turc s’est engagé jeudi à prendre en charge, si nécessaire, une partie des civils qui souhaitent quitter Alep.

Selon plusieurs ONG, des dizaines de milliers de personnes seraient toujours retranchées dans l’est de la ville.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Cyberattaques pendant la campagne : Barack Obama menace la Russie de représailles