DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cyberattaques pendant la campagne : Barack Obama menace la Russie de représailles


Etats-Unis

Cyberattaques pendant la campagne : Barack Obama menace la Russie de représailles

Après le CIA et le FBI, c’est la Maison-Blanche qui accuse frontalement le Kremlin d’avoir favorisé l‘élection de Donald Trump. Moscou est soupçonné d’avoir ordonné une campagne de cyberattaques le parti démocrate pendant la campagne présidentielle américaine afin de nuire à Hillary Clinton.

Un mois avant la passation de pouvoir à Washington, Barack Obama a annoncé des représailles contre la Russie, dans un entretien à la National Public Radio (NPR) :

Nous devons prendre des mesures, et nous les prendrons au moment et à l’endroit que nous choisirons. Certaines pourront être explicites et publiques, d’autres ne le seront peut-être pas. M. Poutine est parfaitement au courant de mon ressenti sur le sujet, car je lui en ai parlé directement.
Barack Obama, président des Etats-Unis

Peu après l‘élection du 8 novembre, un rapport de la CIA, qui a fuité dans la presse, accusait directement le pouvoir russe d’interférence dans le processus électoral américain, ce qu’avait fait Barack Obama un mois avant le vote, en se basant sur des rapports antérieurs.

Des dizaines de milliers d’e-mails de responsables démocrates et de proches de la candidate Clinton ont été piratés et publiés pendant la campagne, certains faisant la Une de la presse et discréditant la candidate.

Moscou, comme Donald Trump, ont rejeté ces accusations. Les républicains du Congrès vont lancer plusieurs enquêtes parlementaires sur la question.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Amona ou l'exemple des dissensions sur la colonisation israélienne