DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Venezuela prolonge la validité des billets de 100 bolivars


Venezuela

Le Venezuela prolonge la validité des billets de 100 bolivars

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le président vénézuélien Nicolas Maduro recule face au mécontentement de la rue. Après avoir ordonné le retrait des billets de 100 bolivars de la circulation, il vient de prolonger jusqu’au 2 janvier leur date de validité.

Le pays est au bord de l’implosion sociale. Un peu partout, on assiste à des scènes de pillage, comme ici à Maracaibo, la deuxième ville du pays.

Le gouvernement affirme que des milliards de bolivars en billets de 100 sont entre les mains de mafias.

“Je prolonge la fermeture des frontières avec le Brésil et la Colombie jusqu’au 2 janvier, tout en renforçant les mesures de sécurité et en mettant tranquillement en place un couloir humanitaire”, a annoncé le président vénézuélien.

“Nous avons faim” crient des Vénézuéliens exhibant face aux caméras les coupures de 100 bolivars qui ne valent presque plus rien, à cause de l’hyperinflation.

Les frontières restent ouvertes pour les cas spécifiques, notamment médicaux. Le Venezuela fait face depuis longtemps à une pénurie de médicaments.

Ici dans l‘état de Tachira, la population se sert dans les magasins. Des coupures de 500, 1 000 et 20 000 bolivars doivent être mises en circulation. Selon Nicolas Maduro, si leur arrivée se fait attendre, c’est à cause d’un sabotage international.

Dans la ville d’El Callao, ou de nombreux magasins ont été pillés, un adolescent de quatorze ans a été tué par balles.

A El Callao au Venezuela les Chinois lancent des billets de 50 bolivars par la fenêtre pour ne pas être pillés

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

L'hommage des Etats-Unis à John Glenn, astronaute de légende