DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : le régime veut montrer que la citadelle d'Alep est restée imprenable


Syrie

Syrie : le régime veut montrer que la citadelle d'Alep est restée imprenable

Le processus d‘évacuation des civils est en panne à Alep, mais pas l’appareil de communication du régime syrien.

Si plus personne ne sort de la zone rebelle d’Alep, des civils ont, eux, été invités à pénétrer au coeur de la vieille ville pour découvrir ce qu’il reste de la citadelle, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Une citadelle endommagée, mais une citadelle imprenable

Le régime s’est engagé à la réparer. Le monument était aux mains des pro-Assad pendant la guerre civile.

Mariana al-Hanash est une ancienne habitante de la zone. Elle explique qu’elle avait peur de venir mais que son entourage l’a incitée à le faire.

“Et qu’est-ce qui a changé ?”, demande la journaliste.
“Je ne reconnais rien”, dit-elle, avant d’ajouter “si l’armée n’avait pas été là, moi aussi vous m’auriez peut-être trouvée en morceaux”.

Les 40 000 civils encore présents à Alep-est voient sans doute les choses un peu différemment.

Les cars sont prêts à les évacuer.
Reste à attendre le feu vert de tous les belligérants.

Le régime syrien n’a pas confirmée l’information selon laquelle un nouvel accord aurait été trouvé pour reprendre le processus ce dimanche.

Le conseil de sécurité de l’Onu doit, lui, se prononcer ce dimanche sur un projet de résolution, proposé par la France, sur le déploiement d’observateurs pour superviser les évacuations.

—-
Avec agences.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Pologne

La Pologne en pleine crise politique