DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pologne : tentative de médiation du président pour dénouer la crise politique


Pologne

Pologne : tentative de médiation du président pour dénouer la crise politique

Le mécontentement des députés d’opposition, soutenus par une partie de l’opinion, ne faiblit pas en Pologne, au point que le président Duda propose sa médiation.

Il rencontrait ce lundi après-midi Jaroslaw Kaczynski, chef du parti conservateur Droit et Justice (PIS), au pouvoir, après avoir discuté, hier, avec ses adversaires de l’opposition.

Parmi les motifs de la discorde : des restrictions imposées à la presse parlementaire. Si le parti au pouvoir s’est, montré, un temps, enclin à revenir sur ce règlement, un autre sujet a jeté de l’huile sur le feu. Le vote, en catimini du budget, perçu comme illégal par des députés d’opposition déjà remontés contre le camp adverse…
Depuis vendredi, ils occupent ainsi l’hémicycle.

“On va rester là jusqu‘à ce qu’on ait des résultats, jusqu‘à ce que le processus démocratique soit restauré, jusqu‘à ce que la presse soit libre, jusqu‘à ce que le public ait accès à ce bâtiment, parce que c’est le temple de la démocratie”, explique, devant le Parlement bloqué par des barrières, Jan Grabiec-Hall, un protestataire.

Dimanche, une manifestation organisée par le Comité de défense de la démocratie (KOD) en soutien à ces parlementaires a réuni plusieurs milliers de personnes devant le bâtiment jusque tard dans la soirée.

A Cracovie, des manifestants ont tenté de bloquer la voiture de Jaroslaw Kaczynski, tandis qu’il se rendait sur la tombe de son frère, l’ancien président Lech Kaczynski.

Avec AFP